Apprendre, comprendre et évoluer est le but de tout être humain en recherche de sens et de bonheur.

Les embûches au bonheur

  • Pourquoi le bonheur est-il si difficile à trouver ?

Nous sommes tous en quête de cette paix intérieure. Nous avons tous envie de ressentir un bien-être profond, ce bonheur durable et aimerions que la vie soit simple ! Mais voilà, ce n’est pas toujours le cas et plus nos vies se modernisent plus le bonheur nous échappe.

Surgissent alors une succession de questions, qui parfois tournent en boucle dans notre tête. Elles pointent leur nez quand le mal-être laisse germer en nous une sensation désagréable qui perturbe notre équilibre moral et notre santé.

Ne vous posez-vous jamais ces questions ?

  • Pourquoi ne suis-je pas heureux(se) ?
  • Quel est le but de la vie ?
  • Pourquoi suis-je né(e) homme ou femme ?
  • Qu’ai-je à apprendre sur cette terre ?
  • Pourquoi les relations sont-elles toujours conflictuelles ?
  • Pourquoi je n’arrive pas à vivre un amour vrai ?
  • Pourquoi suis-je malade ?
  • Qu’est-ce que je veux vraiment ?

Ces questions surviennent et ressurgissent pour vous montrer que nous n’êtes peut-être pas sur la bonne route. Ce mal-être intérieur vient éveiller en vous la curiosité sur la façon que vous avez de croire une réalité qui n’en est peut-être pas une.

La vérité n’est pas là où nous pensons la voir ou la dire. Mais nous restons persuadés de ce que nous voyons et pensons, mordicus !

La voir vers le bonheur

Malgré tous nos conditionnements – idées reçues, éducation, valeurs, morale, le bien, le mal etc…- Notre avancée sur ce cheregard spirituel, sagesse, mediationmin qu’est la vie nous propulse souvent et parfois bien malgré nous, vers une prise de conscience de la nécessité de changer notre regard sur le monde et par ricochet sur nous-même.

Mais, par manque de repères et d’une bonne dose d’ignorance, nous refusons souvent d’aller plus loin. Là est l’erreur !

Car, si vous êtes un tant soit peu attentif à la vie, aux saisons, si vous observez la nature, une plante, une fleur par exemple, vous vous apercevrez rapidement que celle-ci est en perpétuel changement. De sa naissance à sa mort, elle évolue, elle se transforme et vie pleinement chaque instant.

Nous, humains, sommes dotés d’un cerveau capable de penser, d’analyser mais aussi de se souvenir. Et ce sont ces pensées et mémoires du passé qui entravent notre avancée vers le bonheur.

Bonheur, une histoire de conscience ?

Ce mal-être, ces questions, tout ce qui nous bouscule sont en fait des signes pour que l’on prenne conscience que nous devons bouger, vivre, s’activer mais à l’intérieur de nous, pour nous et non nous agiter à en perdre notre énergie sans savoir vraiment quel en est le but.

Cette prise de conscience est extraordinaire, car elle vous propulse vers le mouvement, ce changement de pensées qui façonne doucement notre vision des choses et de la vie.

Vous vous apercevez, que vous pouvez vous détacher plus facilement des certaines certitudes, devenir plus présent à vous-même et que de tout ceci éclot une sensation de bonheur. Parfois fugace, certes, mais vous la ressentez et savez maintenant qu’elle existe.

Elle devient alors votre objectif majeure.

La spiritualité dans tout ça

C’est alors le début d’une grande aventure avec soi. Elle s’appelle le chemin spirituel. Une démarche spirituelle est la seule voie possible de ce changement intérieur.

Seul le fait de se découvrir, de voir :

  • qui l’on est vraiment,
  • les rôles que l’on se construit et avec lesquels on jongle parfois au cours d’une même journée,
  • les voiles du mensonge en nous et avec les autres,
  • l’emprise de nos désirs et de nos peurs,

nous permet de basculer sur un autre niveau de conscience.


La spiritualité est un mot qui fait peur à certains, en fait sourire d’autres. Et puis, il y a vous qui en lisant ces quelques lignes, êtes conscients de la nécessité d’aller au delà de ce que l’on connait. Vous osez aller voir plus loin que le bout de votre nez !

Se mélange au départ, la démarche personnelle par l’implication d’un travail thérapeutique émotionnel et la voie spirituelle. C’est normal puisqu’elles vont ensemble. Elles sont liées. L’une engendre l’autre.

bonheur spiritualitéToute démarche spirituelle se doit d’être thérapeutique au départ. 

Puisque le but de notre existence est d’évoluer et transformer nos schémas de vie formatés et répétitifs (traumas, appartenance au clan, fatalisme, peurs, reproduction etc…) en un potentiel individuel évolutif et source d’un bonheur simple mais durable.

Et le must dans tout ça est que lorsque vous décidez d’agir pour vous, vous enclenchez une énergie qui se répercute sur votre arbre généalogique aussi bien en amont qu’en aval.

Pour les aïeux, cela ne changera rien concrètement mais vous permettra par contre de couper les liens émotionnels et mémoriels présents dans vos cellules car encore actifs par ce lien au passé conscient ou inconscient (cela fait partie de l’épigénétique).

Pour vos enfants, vous leur proposez de nouvelles perspectives avec un large champ de possibles allégé de ce passé parfois si lourd de sentiments négatifs et de deuils non faits.

C’est à mon sens un acte d’amour pour les siens que de vouloir évoluer !

——————

Vous avez envie d’entreprendre une démarche personnelle d’évolution de conscience ?
Je vous propose de commencer par la découverte de vous-même…
La spiritualité dans ma vie