La psychomorphologie des pieds ou l’art de lire les messages de notre inconscient grâce aux différentes formes et pathologies des pieds.

 

Psychomorphologie des pieds, késako ?

Pieds secs, cors aux pieds, rougeurs cutanées, callosités…seraient-ils autant de messages inconscients que nous ignorons ?

L’étude de la morphologie des pieds et le lien psycho-émotionnel du vécu personnel s’est présentée à moi de façon très naturelle dès mes premières années de pratique en réflexologie plantaire.

De par ma curiosité sur le sens psychobiologique des maladies, j’ai longuement observé toutes les paires de pieds au cours de mes séances en cabinet.

Voilà comment est née la Psychomorphologie des pieds ou ce que j’ai nommé par la suite la Lecture Psycho-Emotionnelle des pieds©.

Le pied est une partie de notre corps, il faut bien l’avouer, que l’on oublie souvent. Mais dès que l’on se dénude, difficile de cacher leurs aspects plus ou moins disgracieux.

Reste alors à sortir l’arsenal pour remédier à cela !  Cela commence par le ponçage, s’ensuit les soins de manucure et pour finir certains artifices décos.

Reste que tout n’est pas résolu pour autant. Les douleurs, une déformation structurelle osseuse à cause d’un Hallus valgus par exemple ou encore une sécheresse constante des pieds ne sont peut-être pas dues au hasard.

Cela vous semble surprenant ? Et pourtant…

la psychomorphologie des piedsLa seule relation que nous ayons avec nos pieds, bien souvent, est de les chausser. 

Pour certains, déjà plus attentionnés à leur corps savent combien se masser les pieds est un acte qui procure un bienfait immédiat.

Ce petit geste anodin, de quelques minutes le soir avant de se coucher, avec quelques gouttes d’huiles naturelles comme de l’amande douce ou encore de jojoba, appropriées pour les pieds secs et vous êtes assuré(e) de vous allonger détendu(e) et de préparer ainsi votre corps à l’endormissement.

 

Mais revenons au fait que les pieds ont leur propre langage.

Ils ont à regagner leur place dans la relation que vous vivez avec votre corps. Ils ont autant d’importance que vos mains, votre tête ou les organes internes.

Déjà dans l’antiquité, les égyptiens portaient une attention particulière aux pieds. Les médecins utilisaient un massage que l’on nomme réflexogène sur des zones bien précises afin de soulager des douleurs de manière systémique sur l’organisme.

Plus récemment, les indiens d’Amérique, avaient eux aussi compris la relation entre les pieds et les organes de notre corps. Ils agissaient par un toucher localisé pour apporter soulagement des douleurs et accompagner le retour naturel de l’organisme vers son équilibre vital. 

De là est née ce que l’on nomme aujourd’hui la réflexologie plantaire.

 

Les pieds, une cartographie miniature des organes

Le sujet n’est pas de vous parler de la réflexologie plantaire, mais de vous permettre de comprendre pourquoi vos problèmes, douleurs ou manifestations cutanées peuvent avoir un lien avec votre inconscient et devenir une véritable étude psychomorphologique de vos pieds.

Nous pouvons sur nos pieds découvrir tout notre métabolisme. Ils représentent notre corps dans son entier et ceci de manière extrêmement précise. Eunice Inghams, fondatrice de la réflexologie plantaire, au début du 20ème siècle, a créé une planche anatomique représentant l’emplacement de chacun de nos organes, systèmes et parties du corps.

En agissant sur les pieds par un toucher appelé « reptation », on agit sur des zones dites réflexes correspondants aux organes, systèmes organiques, glandes et/ou systèmes sanguin et lymphatique.

L’évolution de cette méthode naturelle de santé dépassant aujourd’hui largement le cadre du bien-être pour rejoindre celui de la thérapie a permis de réaliser des planches de travail plus précises et surtout plus étoffées.

la psychomorphologie des pieds

N’ayant plus à démontrer ses bienfaits,  la réflexologie plantaire se pratique dans les hôpitaux, en accompagnement des soins de thérapies lourdes comme le cancer ainsi que dans les soins palliatifs ou bien encore dans de multiples cabinets indépendants par des praticiens certifiés et exerçant de manière très professionnelle.

Quelques exemples des bienfaits de la réflexologie plantaire

  • Le soulagement de la douleur,
  • La stimulation des glandes endocrines,
  • Une activation du système parasympathique afin d’aider le corps à basculer en état de repos,
  • L’interaction sur les organes grâce à la liaison système nerveux-cerveau-organes,
  • Une meilleure élimination des toxines et substances nocives pour notre santé.

 

Psychomorphologie des pieds et maladie

Les neurosciences ainsi que les dernières recherches en science de la génétique, tendent à démontrer la relation entre notre psyché et nos maladies. Ces recherches ont donné naissance à l’épigénétique, l’étude des changements héréditaires dans la fonction des gènes, ayant lieu sans altération de la séquence ADN.

Ce qui conforte aujourd’hui l’idée que ce que nous vivons émotionnellement au cours de notre vie et ce dès notre conception peut influencer notre caractère mais aussi notre métabolisme et nos organes. Ceci modifiant la partie mutable de nos gènes et se transmettant ainsi sur la descendance proche.

Le facteur déclenchant de la maladie est principalement lié à notre niveau de stress. Même s’il ne faut exclure aucun autre facteur, comme l’alimentation, l’environnement etc…

 

Le stress ou sur-stress plutôt est certainement ce qui influence le plus notre équilibre vital.

 

La réponse adaptative à ce stress s’enregistre en nous comme un programme de survie qui se traduit par une mémoire émotionnelle se transmettant de génération en génération, tant que celle-ci n’est pas amenée à la conscience de ceux qui la manifestent au sein du clan familial.

Le docteur Hamer, chercheur cancérologue allemand a établi, dans les années 85, cinq lois nommé « les 5 lois d’Airain », suite à sa découverte de la relation entre un choc émotionnel personnel grave et son cancer dont il s’est guéri.

C’est à partir de là, qu’il a consacré de nombreuses années à suivre les patients de l’unité en cancérologie où il travaillait. En découvrant ce qu’ils avaient vécu durant les mois précédents leur maladie, il a pu démontré par simple scanner la relation biologique entre notre cerveau, nos émotions et nos organes.

  • Les pieds représentant toute notre anatomie,pourraient-ils manifester des blessures émotionnelles ?
  • Pourquoi ne pas établir une analyse psychomorphologique de ceux-ci, en recherchant le sens de ce qu’ils décrivent de part leur forme, leurs pathologies ou marques particulières ?

Les pieds révèlent-ils nos blessures émotionnelles ?

 

psychomorphologie des pieds

  • Que vous ayez un durillon sous un coussinet
  • Le deuxième orteil orienté vers le troisième sur le pied droit
  • De l’eczéma sur le long de votre cinquième métatarse
  • Une épine calcanéenne
  • Une verrue…

Ou autres veut certainement dire quelque chose sur vous ou plus précisément sur votre vécu émotionnel dont vous n’êtes pas ou plus forcément conscient.

 

 

Notre pied de par la représentation de tout notre métabolisme, se prête à une lecture plus subtile que j’ai nommée la lecture Psycho-Emotionnelle des pieds©. Cette empreinte symbolique émotionnelle des pieds a pour but de retrouver les causes de nos blessures et traumas afin de se libérer de la charge émotionnelle enregistrée dans notre inconscient.

Quelques exemples
  • Un durillon

Le durillon est la formation de callosités suite à des frottements répétés.
En réflexologie plantaire, Le coussinet correspond à la zone réflexe des poumons (entre autres)
Les poumons, symboliquement c’est l‘espace vital dont nous avons besoin pour vivre.

On peut alors se poser la question de savoir si la personne ne chercherait pas à se protéger, ou à cacher une blessure émotionnelle qui l’affecte au point de la rendre nostalgique ? C’est un peu comme si elle se sentait envahie par une tristesse qui l’empêche de vivre à « plein poumon » .

  • Un orteil différent

Il n’est pas rare d’observer sur les pieds, un orteil différent des autres dans sa taille, sa forme ou l’aspect de la peau. En lecture psycho émotionnelle des pieds, le deuxième orteil représente la direction. Le pied droit, la vie sociale, le présent.

Si par exemple, cet orteil est écarté du gros orteil.

  • Cette personne est-elle plus attirée par l »aventure que le conformisme ?
  • Se pourrait-il qu’il soit pour elle plus important de suivre sa petite voix intérieure plutôt que de se réaliser socialement ?
  • Ou se pourrait-il qu’elle n’arrive pas à se stabiliser dans sa vie professionnelle par faute de motivation ?

Se découvrir grâce à la psychomorphologie des pieds

Peut-être allez-vous maintenant regarder vos pieds autrement ? Peut-être, allez-vous décider même de comprendre le sens de ce qu’ils manifestent ?

C’est en tout cas ce que je vous invite à faire. Car, il se pourrait fort que vos pieds vous amènent à une meilleure connaissance de vous-même mais aussi à la source de votre problématique actuelle.

Réaliser l’étude psychomorphologique de ses pieds, c’est entreprendre un chemin de guérison globale, corps et esprit. Cette étude est encore peu développée  aujourd’hui dans le domaine des médecines alternatives même si de plus en plus de professionnels se forment à cette méthode thérapeutique d’accompagnement  émotionnel.

Alors, commencez par AIMER vos pieds et leur dire merci d’être présents chaque jour et ils communiqueront de plus en plus avec vous !

la psychomorphologie des pieds

LA FORMATION

Grâce à cette méthode considérant le corps et l’esprit indissociables et la maladie comme un message qu’il faut apprendre à décoder, vous exercerez au delà du simple bien-être.

Car les compétences acquises au cours de cette formation vous permettront d’accompagner les personnes dans une démarche de guérison globale et durable et de faire de la psychomorphologie des pieds votre métier.

Vous êtes décidé(e) à suivre notre formation ?
Rejoignez notre école Emergence et Conscience et concrétiser votre rêve  !

 

Vous souhaitez prendre contact avec nous ?

😄  Ecrivez-nous  😄