L’automne est la période de l’année où nous avons le plus grand choix de légumes. Il serait dommage de s’en priver !

Des courges aux potimarrons, les carottes, les navets, les choux, le fenouil, le céleri, les courgettes (encore présentes suivant les années), les dernières tomates etc, etc…

Reste juste à associer tout ça ! Avec un brin d’imagination et un soupçon d’audace, il devient facile et agréable de préparer de délicieuses soupes maison toutes fraîches, pleines de saveurs, belles en couleurs et riches en vitamines et nutriments vivants.

Les avantages de la soupe

Elles sont multiples et nos grands-parents le savaient déjà ! Les soupes peuvent constituer une entrée ou bien votre repas complet. Facile à réaliser, rapide et pour un coût modique, voilà une manière de préparer son assiette santé sans jamais se lasser, tellement il existe de possibilités de marier les ingrédients.

Sans compter qu’en plus des légumes, vous pouvez ajouter en fin de cuisson des herbes aromatiques ou encore certaines épices. Vous n’avez ensuite qu’à choisir de quelle manière vous souhaitez la servir, soit mixée ou la consommer telle quelle.

Vous avez fait une quantité assez importante, partager votre soupe et  ajoutez le jour suivant des légumineuses ou céréales, en flocons de préférence (plus digestes) et voilà une nouvelle soupe !

Riches en fibres, les soupes facilitent le transit intestinal, assouvissent rapidement la sensation de faim et de plus sont excellentes pour garder sa ligne. Les soupes ont l’avantage de ne pas faire grossir. Pensez pour cela à remplacer la traditionnelle pomme de terre par des courgettes ou du céleri rave par exemple…

Les soupes  à toutes les sauces

Vous rentrez tard et vous n’avez pas envie de préparer un repas…Des amis débarquent à l’improviste et le réfrigérateur est presque vide…Peu importe, il vous suffit de deux ou trois légumes pour préparer en quelques minutes de quoi se restaurer et partager ensemble un moment convivial. Même en famille, c’est vite consommé et ça réchauffe le ventre !

Potimarrons - mon assiette sante

Potimarrons – mon assiette sante

Utilisez bien sûr des légumes biologiques ou cultivés sans pesticides.

Vous n’aurez pas à les peler pour la plupart, comme la carotte, les courgettes, le potimarron par exemple et surtout choisissez-les de saison !

Si vraiment votre emploi du temps n’est pas extensible, pensez aussi à acheter vos légumes (toujours biologiques) congelés. Ça peut dépanner…

Préparation

  • Choisir deux à trois variétés de légumes
  • S’ils sont frais, lavez-les
  • Coupez-les en morceaux
  • Placez dans un faitout ou cocotte recouverts d’eau
  • Congelés, juste à incorporez dans l’eau bouillante
  • Faites cuire environ 15 mn
  • Ajouter en fin de cuisson  les herbes aromatiques (à votre convenance)
  • Ou bien une épice comme du cumin par exemple (avec le velouté de courgettes, délicieux)
  • Ou bien encore une cuillère de purée d’amandes blanches (j’adore)
  • Salez légèrement

 

Optimiser votre budget courses

tirelire- cochonLes soupes sont un plat très économique. Ils vous restent des légumes un peu moins frais, c’est l’occasion de les utiliser. Vous optimisez ainsi votre budget courses tout en vous régalant.

Choisissez sur les étals les légumes de saison, ils sont moins chers et surtout plus savoureux en goût et et de meilleures valeurs nutritives.

Repensez votre façon d’acheter, les soupes en sachet ou toutes prêtes contiennent bien trop de sels, parfois sont même sucrées et puis ce n’est pas une alimentation vivante. 

Faites participer les enfants ! Proposez-leur de peler les carottes, de détailler les feuilles d’un chou, de laver les courgettes…D’écraser eux-mêmes les légumes de la soupe (écraser pas mixer !).

Ils seront certainement plus enclins à les consommer ensuite et se familiariseront avec les couleurs et les différentes saveurs.

 

 Vitamines et minéraux

Je ne vous apprends rien, c’est une question de bon sens. Les soupes sont une source de vitamines et de minéraux indispensables dans l’alimentation vivante et équilibrée.

De part l’eau contenue dans les légumes et celle qu’on ajoute, elles sont aussi hydratantes. La contenance d’antioxydants, non négligeables, aident à la protection de nos cellules.

Pour cela, ne faites pas tremper les légumes et limiter la cuisson. Ne prenez que la quantité désirée pour le repas et ne conserver pas la soupe plus de 24 heures après sa préparation.

Faites plutôt de petites quantités, c’est plus vite fait et vous aurez ainsi l’occasion de varier vos légumes.

  • Les nutriments

Vitamines A, B1, B5, PP et un peu de C :  moyenne par assiette – de 5 à 25% des apports journaliers recommandés.

Minéraux : en moyenne, 30 mg de calcium, 18 mg de magnésium , du fer et du sodium à des des quantités variables selon les légumes, et surtout selon les recettes ! (Source Consoglobe).

Suivant votre type d’alimentation, vous pouvez afin de constituer un repas complet.

Agrémenter votre soupe par exemple de protéines animales en ajoutant du poisson ou de la viande. Optez aussi de temps en temps pour la version asiatique, avec un simple bouillon où vous ajouter en dernières minutes de légumes croquants ou de pâtes de riz.

Tout est possible avec les soupes ! Alors, laissez aller vos envies et prenez plaisir surtout à cuisiner vivant.

Soupe miso - mon assiette sante

Soupe miso – mon assiette sante

 

 

Souhaitez-vous  changer d’alimentation ?

Vous nourrir sans gluten et sans lactose. Et surtout faire de vos repas un moment de plaisir,

Et d’apports nutritifs équilibrés afin de conserver votre santé et votre poids stable ?

En savoir plus…

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer